Arrestation de Anjorin Moucharaf ;Où se trouve Valère Kakai Glèlè ?

Publié le par Rochereau

Le président de la fédération béninoise de football (FBF), Anjorin Moucharaf lime depuis le lundi 25 juillet dernier ses dents contre les barreaux de la prison civile de Cotonou. Principale raison de cette interpellation, la gestion peu orthodoxe faite du contrat de partenariat signé entre la FBF et le réseau de téléphonie mobile MTN. Après moult comparution devant la brigade économique et financière et les tribunaux, le patron du football a été finalement gardé dans les liens de la Justice. Si Anjorin Moucharaf qui se croyait intouchable du fait de ses relations, a été mis aux arrèts, c’est que les soutiens dont il bénéficiait lui ont fait défaut ou ont été dépassés par les événements. En effet, ce n’est un secret pour personne que dans la tourmente, il y a quelques mois, le président de la FBF s’est empressé d’aller retirer la carte de membre des Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), une formation politique proche de Boni Yayi, à la veille du scrutin de 2011. Ceci dans le but de bénéficier du soutien du chef de l’Etat. Mieux, on a entendu Valère Kakaï Glèlè, un proche de Anjorin affirmer sans ambages que tant qu’il sera en vie, le président de la FBF ne sera pas en prison. Aujourd’hui, les faits démontrent que c’était ces paroles Valère Glèlè ont été prononcées en l’air. Anjorin Moucharaf est en prison et personne n’a pipé mot. Pas même le promoteur de Upib qui laissait entendre qu’il était le conseiller occulte de Boni Yayi. Avec ce dernier développement, on peut se demander si Kakai Glèlè a été limogé dans la vague de renvoie des conseillers et chargés de mission il y a quelques semaines ? Si c’est le cas, on peut comprendre qu’il ait perdu ses pouvoirs. Raison pour laquelle son ami été arrêté et écroué à la prison civile de Cotonou sans qu’il n’ait pu le sauver de cette mauvaise passe. Eros NOUWOKPO

Publié dans Article de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article