Barthélémy Kassa, le ministre du verre de pétrole

Publié le par Rochereau

‘’Beaucoup de bruit pour rien’’. Voilà comment on peut qualifier les actions du Barthélémy Kassa à la tête du ministère des Mines. Celui qui a dit qu’il est le ministre du sous-sol a fini par montrer qu’il n’est pas à la hauteur des espoirs passés en lui. Déjà dès sa nomination, il s’est comporté comme s’il avait été le premier à ce poste. Le pétrole, il en a fait une priorité. On s’attendait à des nouvelles explorations pétrolières quand le ministre pris un hélicoptère avec caméras et accompagnateurs pour aller visiter une vieille plate-forme abandonnée au large des côtes béninoises. De son expédition, il ramena au chef de l’Etat à la Marina un verre de pétrole. C’est peu dire que le chef de l’Etat a été extasié par ce verre au point de croire qu’il sera à la tête d’une monarchie pétrolière. Depuis lors, Yayi a été désillusionné. Et il est très fâché. Alors qu’il a été au courant que le Ghana vient de découvrir un nouveau gisement, il ne comprend pourquoi son ministre n’est pas allé au-delà de son verre pour donner au Bénin des millions de barils de pétrole. Le Patron n’est pas content de voir Barthélémy Kassa se promener à travers le Bénin pour des activités qui n’ont rien à voir avec le pétrole. Il a ainsi et en courroux de le voir offrir deux petits tracteurs à agriculteurs à Matéri. « Ce n’est pas son rôle ! » ce serait écrié le Patron. Et d’ajouter « il m’a vraiment déçu ». Si le ministre Kassa n’a pas été sauté de son poste, c’est parce que Yayi lui-même a compris que ce serait un acte politique qui serait du plus mauvais genre à la veille de la campagne. Mais Yayi a son petit tour dans le sac qu’il réserve à son ministre. On verra bien comment il sera élu député. En attendant, le ministre Kassa ferait bien de sortir du sous-sol dans lequel il s’est enterré. Le Béninois

Publié dans Article de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article