Cabale gratuite contre Ingrid Awade-Nanan

Publié le par Rochereau

Depuis un certain temps, la directrice générale des Impôts du Togo Ingrid Awadé fait l’objet d’une cabale médiatique aussi bien dans son pays que sur le plan international sans parler des articles qui la peignent en noir sur Internet. En vue d’en avoir davantage sur cette dame qui ne laisse personne indifférente, nous lui consacrons cet article.


Quelle est cette dame qui ne laisse personne indifférent dans son pays le Togo. Actuellement directrice générale des impôts de ce pays Ingrid Awade-Nanan a non seulement des admirateurs qui lui reconnaissent son rôle dans le renflouement des caisses de l’Etat et le décollage économique du Togo mais aussi des ennemis qui n’apprécient guère sa rigueur dans le recouvrement des créances de l’Etat au titre des impôts.

 

Parmi ses détracteurs on note une frange d’opérateurs économiques sans scrupules qui aiment s’enrichir sur le dos des intérêts du pays. Soucieuse de sauvegarder les intérêts de son pays face aux prédateurs de l’économie, elle ne s’embarrasse pas de détails pour faire preuve de rigueur. Il est prouvé que depuis qu’elle a pris les rênes e cette société d’Etat, les caisses de l’Etat se portent mieux, ce qui a permis au chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé et  à son gouvernement d’entreprendre d’importants travaux  routiers dans le pays. Mieux sous elle les opérateurs économiques indélicats changent de comportement et les récidivistes en ont eu pour leur compte.

 

En fait qui est cette directrice qui une fois aux affaires a fait bouger les choses au point où elle s’est attiré les foudres des ennemis de la nation togolaise ? Ingrid Awade-Nanan, la quarantaine a un backgroung assez nourri qui la prédisposait à cette réussite. Après des études primaires et secondaires au Togo, Ingrid Awade-Nanan a effectué ses études en AES (Administration Economique et Sociale) à l’Université de Poitiers dans les années 1993-1998.  Suite à cette formation, elle a suivi une formation à l’IAE (Institut d’Administration des Entreprises) avec un DU (Diplôme universitaire) qui initie les Etudiants en matière de Systèmes d’Information et de Contrôle. L’objectif de la formation était de donner un aperçu, de permettre à des étudiants généralistes d’avoir des notions en matière de contrôle de gestion et d’aide à la décision. (Aujourd’hui ce DU est devenu un Master avec un programme qui vise l’acquisition d’une expertise). En 1998 Mlle Awade rentre dans son pays où elle fait « carrière » : Responsable de la Négociation et de la Gestion de portefeuille à la Société de Gestion et d’Intermédiation du Togo (SGI - TOGO), Chargée d’Affaires, Fondée de Pouvoir Principal du Fonds de Garantie des Investissements Privés en Afrique de l’Ouest (FONDS GARI), une Institution Financière Internationale. En 2003, elle prend la direction de la Société de Gestion et d’Intermédiation du Togo (SGI - TOGO). A ce poste elle s’est fait remarquer dans une opération d’emprunts obligataires qui lui a permis de mobiliser 36 milliards de francs CFA. A la suite de cela elle a été nommée conseillère financière de Faure Gnassingbé, président de la République togolaise. De nos jours, le peuple togolais, en dépit de la cabale gratuite orchestrée contre sa personne, reconnait que Ingrid Awade-Nanan est pour beaucoup dans le décollage de leur pays. Dans nos prochaines parutions, nous lui consacrerons un dossier.

Rochereau K. AVIDOUTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article