Communiqué de presse sur les agissements de SBEE

Publié le par Rochereau

En décidant d’une deuxième augmentation de 15% après celle de juin 2009 qui elle était de 20%, portant la hausse en moins d’un an à 35%, la Direction Générale et le Conseil d’Administration de la S.B.E.E, viennent de porter un coup dur au pouvoir d’achat des ménages béninois. Tenez ! Comment le consommateur moyen béninois pourra-t-il encore supporter cette charge supplémentaire sans qu’on ne lui ait fait le bilan comptable de la 1ère augmentation d’il y a à peine huit (08) mois. Il est temps que nous consommateurs béninois agissons comme nos frères nigériens, ivoiriens, sénégalais voire français afin de mettre un terme à ces hausses sans précédent. Alors en consommateur libre : 

-Nous dénonçons énergiquement une hausse inopportune, car les 400.000 abonnés de la SBEE d’une part, payent souvent leurs factures incomprises et d’autre part, ne sont aucunement actionnaires de la dite société pour qu’on les exhorte à la hussarde à sa recapitalisation. 

-Nous interpellons les députés toutes tendances confondues ainsi que tous les syndicats, les ONG, tous les partis et les leaders d’opinions à se joindre à nous pour faire échec à cette augmentation asphyxiante financièrement pour les ménages béninois.

-Nous exigeons, si ladite augmentation arriverait à être effective,  la démission immédiate et sans condition aussi bien de l’actuel D.G, que  de tous les membres du Conseil d’Administration et surtout des représentants des consommateurs y siégeant.

-Nous invitons le Gouvernement béninois à sursoir à cette décision en ayant pitié des consommateurs béninois qui  ne peuvent plus supporter une nième augmentions après celle de juin 2009,  celle des produits pétroliers, celle du ciment et celle de l’eau dans le pays.

 

AGBO  D. Montand.

1er Consommateur libre

Publié dans Article de presse

Commenter cet article