Edmond Agoua bientôt dans les bras de Boni Yayi

Publié le par Rochereau

La crise qui secoue depuis un moment l’alliance politique créée à la veille de l’élection présidentielle du 13 mars dernier, Union fait la Nation (UN) continue. Outre la position confuse de la Renaissance du Bénin sur l’échiquier politique national, celle qui préoccupe le plus actuellement est celle du président du Pdps, Edmond Agoua. S’il est vrai que depuis un certain temps, des soupçons pèsent sur son futur rapprochement avec la mouvance présidentielle, il n’en demeure pas moins que la situation observée dans la nuit de jeudi à vendredi au parlement devra précipitée la chose. En effet, lors de la désignation des représentants du Parlement béninois dans les institutions nationales, sous-régionales et régionales, des divergences ont été étalées au grand jour. En ce qui concerne la désignation des membres de la Haute cour de justice, il avait été convenu que l’honorable Edmond Agoua soit le candidat de l’Union fait la Nation. Il devrait maintenir sa position du moment où il en était membre à la dernière mandature. Mais contre toute attente, à l’introduction de la liste, le président de l’Union fait la Nation Bruno Amoussou en a décidé autrement. En lieu et place du président du Pdps, celui-ci a préféré Edmond Zinsou. Situation qui n’a pas plu à Edmond Agoua qui est sorti de l’hémicycle sans participer au vote. Cette situation a fait dire à beaucoup d’observateurs présents sur les lieux qu’une autre crise vient de naitre. Ils sont plusieurs à affirmer que dans les tout prochains jours, il ne sera pas surprenant de voir le député des Collines dans les bras du président Boni Yayi en train de rejoindre la mouvance présidentielle. Quand on sait que Edmond Agoua lorgnait déjà du coté de la refondation depuis que son candidat a perdu l’élection présidentielle, cette dernière situation vient comme la goutte d’eau qui va déborder le vase et le contraindre à faire l’ultime saut. Rochereau AVIDOUTE

Publié dans Actualité Béninoise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article