Le Colonel Théophile Soussia s’installe

Publié le par Rochereau

Un Colonel remplace un autre colonel à la tête de la direction générale des douanes et droits indirects. Théophile Soussia a pris officiellement ses fonctions le lundi 06 juin 2011 à la faveur d’une cérémonie organisée dans l’enceinte de ladite structure.


L’ancien directeur des douanes et droits indirects  le Colonel Inoussa Issiaka a officiellement passé le drapeau de commandement à son successeur Théophile Soussia. C’était le lundi 06 juin dernier. Le nouveau patron des disciples de saint Mathieu a été installé dans ses nouvelles fonctions par le ministre de l’Economie et des finances, Madame Adidjatou Mathys. Vu les nombreux défis à relever, le nouveau Dg entrant sait en quoi s’en tenir.

 

En effet, aussitôt fini la cérémonie de passation de commandement l’installant définitivement dans son fauteuil, le Colonel Théophile Soussia a été mis au parfum des nombreux problèmes que rencontre la douane béninoise et auxquels il est appelé à apporter des solutions adéquates. « Bienvenu dans la galère, dans une maison malade, agonisante », lui a souhaité la secrétaire générale des syndicats des douanes du Bénin. A l’en croire, les défis qui attendent le nouveau directeur général sont énormes et multiples. La secrétaire générale a, notamment cité la mise en valeur de l’école de la douane dont le décret est signé depuis 2008 mais les travaux tardent à démarrer. En ce qui concerne les primes, la secrétaire générale du syndicat martèle : «Nous voulons nous accrocher à nos avantages légaux »

. 

Et pour finir, elle a suggéré au patron de la douane de se concentrer aux problèmes les plus importants car «trop embrasse, mal étreint ». Quant à  Inoussa Issiaka, le Dg sortant, son séjour à la tête de cette institution aura permis de relever, les recettes mensuelles douanières à 25 milliards contre 19 lors de sa prise de fonction le 8 juin 2010. Il se réjouit d’avoir mis en place le projet d’informatisation et d’interconnexion des unités douanières ; la révision du code des douanes et la mise en place du guichet unique au Port autonome de Cotonou.  Il a expliqué les dernières contre-performances douanières sous le coup des élections successives au Bénin et au Nigéria qui ont ralenti les activités économiques. C’est dire que Théophile Soussia qui vient de prendre ses fonctions a de nombreux défis à relever. Et le chef de l’Etat, le peuple béninois, les disciples  de Saint Mathieu savent  qu’il est capable.

Rochereau AVIDOUTE

Publié dans Actualité Béninoise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article