Le Programme politique du Candidat Faure

Publié le par Rochereau

Faure.jpgLe Programme politique du Candidat Faure

 

Titré « MA VISION POUR LE TOGO », le programme politique  de Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, résume d'une part, les nombreux chantiers ouverts par le jeune Président depuis son accession à la magistrature suprême et,  d'autre part, son ambitieux projet pour le Togo les années à venir. Stabiliser la société togolaise, consolider la vocation et le caractère national et républicain de l'Armée, œuvrer pour une économie libérale avec l'homme pour finalité, renforcer la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, construire un Togo dynamique et ouvert, promouvoir l'éducation, la santé, le genre, les personnes handicapées, les personnes âgées, la politique des grands travaux et de l'énergie, le commerce, le tourisme, etc. sont autant de réformes que s'engage à poursuivre le candidat Faure, pour faire du Togo «l'or de l'humanité».

 

Faure Gnassingbé a déjà fait ses preuves. Le bilan de son premier quinquennat à la tête du Togo illustre clairement sa vision innovante et la justesse des actions qui sont mises en œuvre. Le grand enthousiasme que suscite déjà son projet de société depuis l'ouverture de la campagne électorale,  témoigne de l'adhésion des Togolais à la politique de paix et de développement socioéconomique et sociale de Faure Essozimna Gnassingbé.

 

« J'ai besoin de toutes les Togolaises et de tous les Togolais, quelle que soit leur appartenance philosophique, politique, sociale ou ethnique afin d'entreprendre cette gigantesque œuvre citoyenne: l'édification de la Nation togolaise » déclare Faure Gnassingbé.

 

 

 

 

 

 

 

VOICI LE PROGRAMME POLITIQUE DE SON EXCELLENCE FAURE ESSOZIMNA

GNASSINGBE

 

 

 

MA VISION POUR LE TOGO

 

 

LETTRE AUX TOGOLAISES ET TOGOLAIS

 

Mon regard a toujours été orienté vers mon pays le Togo que j'ai observé pendant plus de vingt (20) ans, dans sa laborieuse et difficile marche vers le progrès.

 

Cette longue observation a forgé au plus profond de mon être une passion, suscité une ambition et fait naître, en moi, une vision pour mon pays.

 

J'ai découvert trois raisons de croire en mon pays :

 

la valeur du Togolais,

le positionnement géographique privilégié du Togo,

la richesse du Togo.

J'ai alors réalisé que mon pays peut être transformé en un pôle de croissance et de prospérité au profit des citoyens. Je cherchais. Je m'interrogeais lorsque brusquement le destin a écourté la réflexion que j'ai commencée à mener pour approfondir ces trois réalités fondamentales qui occupaient mon esprit.

 

En effet en 2005, suite au décès subit du Père de la Nation, la nature reprendra son droit comme pour rappeler que l'homme n'est pas maître de son destin. Les fruits de ma réflexion vont servir à d'autres fins : l'exercice inattendu du pouvoir d'Etat. Cette opportunité politique a solidifié ma passion, nourri mon ambition et modelé ma vision pour mon pays. Une vision claire de la société d'hier qui m'a permis d'avoir une pleine conscience de la société actuelle et une capacité de projection sur la société de demain, celle dont il faut se donner les moyens de bâtir avec la participation de tous. Pour y parvenir, il est impérieux de rassembler les citoyens autour d'un idéal de changement et les amener à prendre leur destin en main.

 

Convaincu de la nécessité et de l'urgence d'une profonde transformation de notre société, j'ai compris que quatre priorités s'imposaient :

 

Créer d'une part, les conditions de confiance entre la classe politique togolaise pour poursuivre et parachever le dialogue politique ; et d'autre part, promouvoir un dialogue social entre les partenaires sociaux et le Gouvernement ;

Mettre en place des mécanismes pertinents pour offrir au peuple togolais, l'occasion de se réconcilier avec lui-même ;

Consolider la démocratie et l'Etat de droit et promouvoir la bonne gouvernance à tous les niveaux de l'Etat ;

Sortir définitivement le Togo de l'impasse politique et économique où il se trouvait pour relancer son économie et poursuivre sa reconstruction pacifique.

D'où la mise en œuvre des réformes socio-économiques hardies pour mettre en orbite le Togo dans le concert des nations. Les résultats politiques appréciés, les acquis socio-économiques visibles, la pratique régulière de la politique de proximité auprès des populations pour mieux percevoir leurs préoccupations, ont suscité une dynamique populaire qui a conduit les Togolais à comprendre qu'ils ont perdu beaucoup de temps dans des querelles intestines et inutiles. Ils ont décidé d'y mettre fin et d'envisager sereinement le développement harmonieux de leur pays.

 

Pour entamer cette nouvelle phase, j'ai besoin de toutes les Togolaises et de tous les Togolais, quelle que soit leur appartenance philosophique, politique, sociale ou ethnique afin d'entreprendre cette gigantesque œuvre citoyenne : l'édification de la Nation togolaise.

 

Toi, cher compatriote de Cinkassé, de Kpendjal, de Tône, de Tandjouare, de l'Oti, j'ai besoin de toi ;

 

Toi, cher concitoyen de la Kéran, de Doufelgou, de la Kozah, de la Binah, d'Asssoli, de Dankpen, et de Bassar, ta contribution est indispensable ;

 

Toi, chère soeur et cher frère de Tchaoudjo, de Tchamba, de Sotouboua, et de Blitta, ton effort est nécessaire ;

 

Toi, cher ami de l'Ogou, d'Anié, de l'Est-Mono, du Haho, du Moyen-Mono, d'Amou, de Wawa, de l'Akébou, de Danyi, de Kloto, d'Agou, ton action sera un plus ;

 

Toi enfin, chère fille et cher fils de l'Avé, du Zio, de Vô, de Yoto, des Lacs, d'Afagnan et du Golfe, ta force sera un socle sur lequel la nouvelle société que je propose sera construite.

 

Vous le constatez, le TOGO est la propriété de tous. Chacun doit apporter sa pierre pour édifier le Togo de demain, un Togo moderne, démocratique, ouvert où il fait bon vivre.

 

Faure Essozimna GNASSINGBE

 

 

 

 

MON CONTRAT CITOYEN

 

 

NÉCESSITÉ DE STABILISER LA SOCIÉTÉ TOGOLAISE

 

La crise socio politique que notre pays a connue pendant environ deux décennies a profondément secoué la société togolaise et mis sérieusement à mal la cohésion sociale, la paix sociale et l'unité nationale. Je crois fermement que pour sortir le Togo de la crise institutionnelle dans laquelle il se trouve malgré les efforts que nous avons déjà consentis, il est plus que nécessaire de stabiliser la société togolaise afin de redonner plus confiance à tous, renforcer l'esprit civique et patriotique avec le désir ardent du vivre ensemble pour bâtir le Togo, et faire, enfin, de notre pays «l'or de l'humanité». Pour y parvenir, je m'engage à mettre en place un cadre juridique et institutionnel plus sécurisé, à mettre tout en œuvre pour parvenir à la réconciliation des citoyennes et citoyens togolais, à consolider et à renforcer l'état de droit et promouvoir la bonne gouvernance.

 

MISE EN PLACE D'UN CADRE JURIDIQUE ET INSTITUTIONNEL SÉCURISÉ

 

Dès les tous premiers instants de ma réélection, je mettrai en place un comité technique qui se chargera de revoir le cadre juridique et institutionnel togolais dans son ensemble, à commencer par la loi fondamentale de notre pays qu'est la constitution. Il s'agira, pour ce comité, de mener des études poussées, dans un esprit serein, loin des considérations électoralistes, pour proposer toutes les réformes qui peuvent être apportées à la constitution togolaise et qui peuvent concerner la nature même du système politique togolais, ses organes et institutions, la durée du mandat du Président de la République, etc.

 

Les esquisses de texte qui sortiront des travaux de ce comité technique seront, d'abord, soumis à tous les partis politiques pour y apporter leurs amendements et un séminaire national sera, ensuite, organisé pour valider ces textes avant leur envoi au gouvernement. J'affirme également que les réformes engagées depuis 2005 seront poursuivies et je mettrai tout en œuvre pour une gestion consensuelle des affaires de l'Etat et pour que soit définitivement dissipée la crise de confiance entre les citoyens et l'Etat.

 

NÉCESSAIRE RÉCONCILIATION ENTRE LES FILLES ET FILS DU PAYS

 

Dés les premières heures de mon investiture en 2005, j'ai décidé d'engager, avec l'ensemble des acteurs politiques et sociaux, un dialogue franc et ouvert, qui a abouti à la signature le 20 août 2006 de l'Accord Politique Global (APG). A l'époque, rares étaient les Togolais qui n'avaient pas considéré qu'il s'agirait d'un dialogue de plus, en raison des résultats mitigés auxquels les précédents avaient abouti. Mais, nous pouvons aujourd'hui reconnaître ensemble les avancées significatives obtenues. Ainsi, les acteurs de la classe politique qui avaient du mal à se parler, ont accepté de se mettre ensemble, au sein d'un gouvernement d'union nationale pour la reconstruction du tissu social mis à mal par les nombreuses années de crise sociopolitique.

 

L'apaisement politique et social qui s'en est suivi a permis à notre pays de faire des progrès notables en matière de démocratie, de justice, des libertés fondamentales et de sécurité, et nous nous en réjouissons tous. En outre, dans le souci de renforcer la réconciliation nationale, j'ai mis en place, le 29 mai 2009, la Commission Vérité, Justice et Réconciliation pour solder le passé et créer les conditions de la consolidation de la démocratie, de l'Etat de droit et du respect des droits de l'Homme pour l'instauration d'une paix durable au Togo.

 

Je veillerai à renforcer l'indépendance de cette commission pour que ses travaux se poursuivent afin que la vérité soit faite sur les actes commis pendant ces périodes de crise que notre pays a connues et que les réparations soient faites ainsi que les mesures d'accompagnement destinées à réconcilier les Togolais. J'instituerai une journée de réconciliation nationale et mettrai en place un comité d'historiens et de personnes ressources en vue d'une réécriture objective de l'histoire du Togo. Comme vous le constater, la nouvelle société que je prône va permettre à chaque citoyenne et citoyen togolais, dans un esprit égalitaire, de pouvoir jouir de la liberté pour construire son avenir, réussir sa vie et participer à la transformation de notre pays le Togo en un pays émergent.

 

A cet effet, il faut, définitivement, libérer le citoyen togolais de ses peurs afin qu'il se réconcilie avec lui-même et avec les autres, qu'il reprenne confiance en lui-même et acquière, de nouveau, toutes les chances d'être un véritable acteur de développement. Pour ce faire, je ferai adopter des textes qui garantissent suffisamment l'égalité entre tous et veillerai que toutes les mesures qui seront prises, le soient, dans le souci de contribuer à une réconciliation véritable entre les filles et fils du Togo et de préserver l'unité de la nation.

 

CONSOLIDATION DE LA DÉMOCRATIE ET RENFORCEMENT DE L'ÉTAT DE DROIT

 

Je m'engage à tout mettre en œuvre pour consolider la démocratie, par la mise en place ou le renforcement des contre-pouvoirs nécessaires à un meilleur fonctionnement de la jeune démocratie togolaise. Je reste, ainsi, convaincu que l'élargissement du champ des libertés individuelles et collectives, le respect des règles de séparation de pouvoir et d'impartialité de l'Etat constituent les fondements essentiels de consolidation de la démocratie et de renforcement de l'Etat de droit dans la nouvelle société pour la construction de laquelle je vous convie tous, citoyennes et citoyens togolais. En cela, je prends l'engagement de tout faire pour que les actions que nous avons entamées et qui ont donné satisfaction soient poursuivies et renforcées pour qu'émerge de façon définitive une véritable culture démocratique au sein de notre nation.

 

Je veillerai, en outre, que la loi soit égale pour tous et que son application ne soit pas sélective.

 

Je m'engage également à renforcer l'Etat de droit pour consolider les sentiments de sécurité, de justice, d'équité et de confiance réciproque entre toutes les filles et tous les fils du pays.

 

Il s'agit ainsi d'instaurer une République citoyenne, laïque et solidaire où un nouvel équilibre sera trouvé entre individu et société dans le respect de chacun et le bannissement de toute discrimination.

 

J'ai, enfin, la ferme volonté de moraliser la gestion des affaires publiques en faisant participer chaque citoyenne et chaque citoyen à l'œuvre de rénovation sociale, auquel je convie le peuple tout entier, dans le strict respect de la chose publique et la recherche constante du bien commun et de la solidarité nationale.

 

CONSOLIDATION DE LA VOCATION APOLITIQUE ET DU CARACTÈRE NATIONAL ET RÉPUBLICAIN DE L'ARMÉE ET DES FORCES DE SÉCURITÉ.

 

Je prends l'engagement de consolider la vocation apolitique et le caractère national et républicain de l'Armée et des Forces de sécurité tel que l'affirment la constitution et les lois pertinentes de la République.

 

Dans ces conditions, les réformes déjà engagées seront poursuivies pour l'instauration d'une confiance mutuelle entre l'Armée et le peuple ; l'Armée devant consacrer sa mission à la défense de l'intégrité du territoire national et les Forces de police et la Gendarmerie à leurs missions de maintien de l'ordre et de la sécurité publique.

 

Je mettrai également tout en œuvre pour procéder à une réorganisation des statuts respectifs des agents des Forces Armées et de Sécurité dans le sens d'une amélioration de leurs conditions de vie.

 

UNE ÉCONOMIE LIBÉRALE QUI A POUR FINALITÉ L'HOMME

 

La nouvelle société que je vous propose est fondée sur une économie libérale qui a pour finalité l'Homme. Mais, en réalité, il y a lieu d'affirmer que notre nouvelle société ne peut durablement être instaurée si tous les Togolais ne se remettent pas sérieusement au travail pour créer plus de richesses. En effet, étant au centre de toutes les préoccupations, l'homme, le citoyen, acteur et bénéficiaire du développement, devra participer activement à la conception, à la définition et à la mise en œuvre des activités économiques, sociales, politiques et culturelles de la nation.

 

C'est pour cette raison que, en dehors des actions déjà signalées, je m'engage à poursuivre les nombreuses réformes économiques réalisées durant ce premier mandat et qui ont commencé à porter des fruits. L'accent sera particulièrement porté sur la mise en œuvre d'une stratégie économique compatible avec les aspirations à plus de justice dans la répartition des richesses pour le mieux-être de tous et de chacun.

 

RENFORCEMENT DE LA BONNE GOUVERNANCE ET DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

 

Je m'engage à poursuivre les réformes en cours en vue de l'assainissement des finances publiques dont l'effet direct est de réduire sensiblement les risques de corruption dans la gestion des deniers publics. Ainsi, je mettrai tout en œuvre pour la mise en place d'un cadre de transparence destiné à couvrir l'ensemble des domaines de la vie publique.

 

Dans cette optique, mes actions seront concentrées, dans les trois années à venir, sur l'élaboration d'une politique nationale de lutte contre la corruption, la mise en place d'un cadre juridique approprié et l'adoption d'un plan d'actions destiné à prévenir la corruption et qui garantira un traitement équitable et transparent des cas de corruption par les tribunaux.

 

CONSTRUCTION D'UN TOGO DYNAMIQUE ET OUVERT

 

Je mettrai tout en œuvre pour le respect de la Charte des Nations Unies ainsi que les principes qui régissent les rapports entre les Etats afin de contribuer à la stabilité dans le monde, au triomphe de la justice et du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Le dialogue, la paix, la solidarité et la coopération dans le respect des souverainetés des autres pays guideront la politique extérieure de notre pays.

 

Convaincu que le Togo ne peut surmonter les difficultés économiques, politiques, sociales et culturelles qu'à l'intérieur de grands ensembles pouvant offrir des marchés ouverts sur de grands espaces, notre pays restera ancré dans l'Union Africaine (UA), la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

 

Par ailleurs, pour assurer le rayonnement du Togo sur la scène internationale, je m'engage à mettre en place un corps diplomatique composé d'hommes et de femmes suffisamment compétents, patriotes, ouverts sur le monde extérieur et capables de représenter notre pays à travers le monde et de transformer nos ambassades à l'étranger en des centres de développement des échanges commerciaux et des investissements étrangers publics et privés en faveur du Togo.

 

PROJETS PHARES À RÉALISER D'ICI À 2012

 

 

PROMOTION D'UNE ÉDUCATION POPULAIRE ET D'UNE CULTURE SOCIALE

 

Pour moi, le fait éducatif public doit être la priorité afin de transmettre à chaque génération un éveil critique, une conscience historique et une culture universelle. C'est pourquoi, je reconnais le rôle public premier et universel de l'instituteur dans l'éducation d'un être humain au sein de l'école laïque.

 

Je m'engage, d'abord, à revaloriser la fonction enseignante à partir des reformes hardies qui permettront de revoir les conditions de travail des instituteurs et professeurs de tous les degrés de l'enseignement ainsi que leur formation. Je ferai, en outre, engager dans la fonction publique, et ce, de façon progressive, tous les enseignants volontaires et auxiliaires. De la même manière, je transformerai, toutes les Ecoles d'Initiative Locales (EDIL), en écoles publiques, réhabiliterai leurs infrastructures et ferai construire des écoles pour que d'ici à cinq (5) ans ne subsiste dans notre pays aucune école dans des locaux de fortune.

 

La gratuité de l'école sera totale pour le préscolaire et l'enseignement primaire. En ce qui concerne les étudiants, les efforts déjà engagés seront poursuivis en vue d'améliorer les structures d'accueil en milieu universitaire, tant en matière de construction que d'équipements, de ces hauts lieux du savoir que sont l'Université de Lomé et l'Université de Kara. Je m'engage, dès que la croissance économique de notre pays le permettra, à revaloriser les aides et les bourses accordées aux étudiants, ainsi qu'à assurer leur payement régulier.

 

PROMOTION ET RENFORCEMENT DE LA SANTÉ

 

Je poursuivrai le programme de réhabilitation et d'équipement des centres hospitaliers et des centres de premiers soins en cours au profit de la population.

 

La mise à disposition de kits de césarienne, gratuitement au profit des femmes sera accentuée. Les campagnes de vaccination seront poursuivies et la gratuité de fourniture des Anti Rétro Viraux (ARV) sera maintenue.

 

PROMOTION DE LA FEMME ET PROTECTION SOCIALE DES PERSONNES ÂGÉES ET DES PERSONNES HANDICAPÉES.

 

La nouvelle société que je vous propose ne peut résister sans la participation de la femme, c'est-à-dire de celle qui constitue «un vecteur de diffusion du bien-être économique et social au sein de la société».

 

Je ferai donc tout pour promouvoir l'égalité entre l'homme et la femme et renforcerai la participation de la femme au processus de développement. Cette participation se fera à partir de la promotion de l'éducation et la formation de la jeune fille et de la femme, la promotion de la santé de la femme, l'autonomisation et le respect du statut juridique et social de la femme dans l'optique de ses droits et la promotion et la valorisation du travail féminin ainsi que celle de la participation de la femme aux sphères de décision.

 

Je m'engage, en outre, à améliorer la promotion sociale des couches pauvres et vulnérables de la population que sont les personnes âgées et les personnes handicapées.

 

A ce titre, je renforcerai les capacités des structures existantes, notamment l'Agence Nationale de Solidarité pour leurs prises en charge et en ce qui concerne plus particulièrement les personnes handicapées, je leur faciliterai l'accès aux bâtiments administratifs en mettant en place des dispositifs appropriés à leurs déplacements dans ces lieux.

 

POURSUITE DE LA RÉHABILITATION DES ROUTES ET PISTES RURALES

 

La construction des principales routes et pistes rurales demeure ma priorité dans la réhabilitation des infrastructures routières. Comme vous le voyez, le programme d'urgence du Gouvernement en cours de réalisation, a permis aujourd'hui de transformer le Togo en un vaste chantier. Des chantiers encore plus grands seront réalisés, au cours du prochain mandat, avec la construction d'une grande autoroute qui sera une sorte d'épine dorsale qui traversera le pays du nord au sud.

 

Les voies perpendiculaires à cette «autoroute de l'espoir» seront également réhabilitées pour desservir les localités du pays, encore difficile d'accès. De nombreuses pistes rurales seront également réhabilitées pour un rapprochement certain de nos populations.

 

GARANTIE DE L'AUTOSUFFISANCE EN MATIÈRE ÉNERGÉTIQUE

 

L'achèvement de la construction de la Centrale thermique de 100 MW, par la Société CONTOURGLOBAL, pour un montant global de 147 millions de dollars, soit 73,5 milliards de F CFA, au cours du premier trimestre 2010 constituera un renfort certain pour notre pays dans sa recherche constante de l'amélioration de la fourniture de l'énergie électrique.

 

En effet, la construction de cette centrale thermique de nouvelle génération, à base de fuel lourd et du gaz, le plus grand projet jamais réalisé depuis 25 ans en Afrique de l'Ouest avec le financement de l'Overseas Private Investment Corporation (OPIC), permettra de surmonter les récurrentes insuffisances d'énergie et de relancer l'économie du pays.

 

Je mettrai, également, tout en œuvre pour éliminer durablement la rareté du gaz à usage domestique afin de soulager les peines des ménages et contribuer aussi à la protection et à la préservation de l'environnement.

 

En outre, le programme d'électrification rurale en cours de réalisation sera poursuivi, notamment par l'utilisation de générateurs photovoltaïques, pour atteindre tous les cantons du Togo en 2013.

 

MODERNISATION DE L'AGRICULTURE ET VULGARISATION DE NOUVELLES MÉTHODES CULTURALES

 

J'accorderai une importance particulière au secteur rural en tant que base du développement de la nouvelle société à laquelle je vous convie. Dans cette optique, après le diagnostic sérieux effectué de la situation du monde rural, je relancerai le secteur agricole par sa modernisation et par la vulgarisation de nouvelles méthodes culturales.

 

Pour y parvenir, je procéderai à une réorganisation du monde paysan, en assurant à celui-ci plus d'initiatives et de responsabilités dans la conception et l'exécution de ses tâches avec l'appui technique et matériel de l'Etat dans des domaines telles que : l'acquisition et l'utilisation de matériel à traction animale et autres petits matériels agricoles simples ;

 

les aménagements hydro agricoles et l'irrigation à petite et moyenne échelle ;

 l'approvisionnement en intrants ;

 l'amélioration du système de crédit rural ;

la vulgarisation des techniques de préparation ;

l'aide à la modernisation de l'habitat rural.

Je m'engage, en outre, à poursuivre les réformes en cours pour l'augmentation significative de la production cotonnière et pour l'amélioration des conditions de vies des producteurs. Il en est également ainsi en ce qui concerne la filière café-cacao pour le développement de laquelle les efforts doivent être accentués. En ce qui concerne l'élevage et la pêche, des efforts soutenus seront mis en œuvre pour encourager leur production.

 

RESPECT DE LA NATURE ET PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT

 

Je prends le ferme engagement de garantir la protection et la préservation de l'environnement.

A cet effet, je veillerai à la prudence dans la gestion de toutes les espèces vivant et de toutes les ressources naturelles, conformément aux principes du développement durable en achevant la mise en place du cadre juridique et institutionnelle qui prend en compte le respect des normes internationales en vigueur en matière de protection de l'environnement.

 

PROMOTION DU COMMERCE ET DU SECTEUR PRIVÉ

 

Je m'engage à améliorer et à moderniser l'environnement des affaires pour promouvoir le secteur privé et faire évoluer le Togo dans les statistiques de «Doing Business». Pour ce faire, je mettrai en place un guichet unique de formalités des entreprises, le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) pour raccourcir le délai de création des entreprises. Je veillerai, en outre, que soit rationalisée la fiscalité des entreprises en ramenant le taux d'imposition de 37 à 30% pour les industries et de 40 à 33% pour les autres sociétés.

 

Je poursuivrai, en outre, la réhabilitation des infrastructures liées au commerce que sont les marchés et hangars de tous les chefs-lieux de préfecture et dans les cantons.

 

PROMOTION DU TOURISME, DE L'ARTISANAT ET DE LA CULTURE

 

Je ferai du Togo, une destination très attractive et convoitée par les tours opérateurs.

 

Ainsi, je prendrai les mesures nécessaires à favoriser le développement du tourisme en l'intégrant harmonieusement au milieu culturel. A cet effet, j'aménagerai les sites inventoriés ; développerai l'hôtellerie et les activités qui s'y attachent ; et encouragerai la création de centres culturels.

 

Sur le plan culturel, je favoriserai la création de maisons d'édition, de bibliothèques et de centres de documentation et faciliterai l'implantation de maisons de disque au Togo et prendrai des mesures concrètes pour protéger les productions artistiques des Togolais.

 

Je prendrai, en outre, les dispositions nécessaires pour assurer la promotion, dans le cadre sous-régional, du cinéma africain. J'encouragerai, aussi les artistes togolais par la création d'écoles et de troupes artistiques et par l'organisation de journées artistiques.

 

En ce qui concerne particulièrement l'artisanat, je développerai, sur la base des conclusions du séminaire de Kpalimé, une politique nationale de l'artisanat avec une structure apte à dominer ce secteur et en faire un appui à l'industrie touristique et au développement des PME en milieu rural.

 

PROMOTION DE L'URBANISME ET DE L'HABITAT

 

J'instaurerai une politique rationnelle en matière d'urbanisme et d'habitat en révisant les schémas directeurs d'urbanisme de la capitale et des autres villes du pays et veillerai à leur application dans le respect des lois et règlement en vigueur.

 

Je faciliterai par des réformes appropriées l'obtention des titres fonciers et ferai régler d'ici à 2012, tous les conflits liés aux expropriations effectuées par l'Etat pour cause d'utilité publique.

 

Enfin, je ferai construire des logements à loyer modéré, d'abord, pour soulager les ménages modestes et les jeunes salariés des difficultés de logements que connaît Lomé, la capitale avant d'étendre les constructions dans les autres centres urbains du pays. Pour y parvenir, je développerai une politique appropriée de crédit-logement par la mise en place d'une banque de l'habitat.

 

HUMANISATION DU TRAVAIL ET INSTAURATION D'UNE SOCIÉTÉ D'EMPLOI DÉCENT

 

Le contrat citoyen que je propose à toutes mes concitoyennes et à tous mes concitoyens recommande un autre rapport avec le travail. Le travail ne doit plus être une contrainte, mais un plaisir, une activité émancipatrice et garantie à tout Togolais, sans distinction de sexe ou d'ethnie.

 

Je veux construire une société du plein emploi. Une société où ceux, qui veulent, peuvent et ont le droit de travailler, trouvent du travail et l'exerce avec abnégation et dans la dignité. Il s'agit d'une société dans laquelle, le travail est un facteur de progrès et de développement car, je reste convaincu que le combat pour un travail décent est la meilleure manière de vaincre la pauvreté.

 

C'est pourquoi, j'investirai davantage dans la création d'emplois décents, surtout au profit des jeunes diplômés sans emploi. Je prendrai les dispositions qui s'imposent pour leur prise en compte dans un programme d'ensemble de renforcement de capacités afin de mieux les préparer à entrer dans le monde du travail.

 

Je réaffirme, par ailleurs, le rôle primordial du dialogue social et des négociations collectives qui doivent constituer les instruments essentiels devant permettre d'aboutir à des résultats bénéfiques pour tous les segments de la population active et de la société dans son ensemble.

 

SÉCURISATION SOCIALE DU CITOYEN

 

Pour permettre au citoyen d'être un acteur de développement, il est nécessaire de créer un environnement sécurisé et libéralisé permettant aux travailleurs de libérer leurs énergies, rentabiliser leurs intelligences et capitaliser leurs compétences.

 

Je mettrai en place une grande commission pour jeter les bases d'une assurance universelle de santé qui contribuera à améliorer le quotidien du citoyen.

 

TRANSFORMATION DU TOGO EN UN PÔLE DYNAMIQUE DE CROISSANCE

 

L'horizon deux mille quinze (2015) verra le Togo devenir un îlot de croissance économique, culturelle et sociale ayant pour fondement la bonne gouvernance et la promotion des droits humains. Faire du Togo de demain, un Togo moderne, démocratique et ouvert, où chaque citoyen aura pour mission et responsabilité d'apporter sa contribution à l'édification d'une Nation unie, solidaire et prospère, à la quête de son bonheur.

 

 

 

 Faure promet une autorout

Publié dans Actualité togolaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article