Le recteur Awanou assigné pour tentative d'assassinat : Une première dans le monde de l’enseignement supérieur au Bénin.

Publié le par Rochereau

 

 

Les responsables des trois syndicats d’étudiants ont assigné le recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, Norbert Cossi Awanou devant le

tribunal de première instance de Cotonou au motif de tentative d’assassinat et de tortures le 30 novembre dernier. Dans le même temps,

l’intéressé aussi a assigné de son côté les responsables des organes de presse, Canal 3 et Béninois Libéré pour diffamation. Le recteur de

l’Université d’Abomey-Calavi, Norbert Cossi Awanou sera dans les jours à venir devant les tribunaux. C’est la volonté conjointe  des responsables

de l’Union nationale des scolaires et étudiants du Bénin (Unseb), de la Fédération nationale des étudiants du Bénin (Fneb) et de l’Union nationale

des étudiants du Bénin (Uneb) qui ont déposé une plainte contre lui auprès de la doyenne des juges d’instructions du tribunal de première

instance de Cotonou. André Assé, Donald Acakpo et Fidèle Hounsou respectivement président de l’Unseb, de la Fneb et de l’Uneb estiment que

eu égard à la situation qui a prévalu le lundi 30 novembre dernier sur le campus universitaire d’Abomey-Calavi, le recteur s’est rendu coupable de

torture et de tentative d’assassinat sur leurs personnes.  Ce jour-là en effet, au cours d’une manifestation contre l’inscription en ligne, les

étudiants se sont vus chargés par les forces de l’ordre dépêchées sur les lieux à la demande du recteur.

 

Des coups de feu auraient été tirés et des étudiants blessés. C’est d’ailleurs le reportage de cet événement qui vaut aux organes de presse,

Canal 3 et Béninois Libéré de se voir assigner par le recteur Norbert Cossi Awanou. Autrement, pendant qu’il assigne les journalistes qui ont

porté l’affaire à la connaissance du peuple béninois, il est aussi assigné en retour par les étudiants qui ont subi la furie des forces de l’ordre. Ceci

constitue une première dans l’histoire des  universités béninoises. Un dossier à suivre donc.

 

Publié dans Actualité Béninoise

Commenter cet article