Les propos régionalistes des ministres de Yayi au nord dénoncés

Publié le par Rochereau

Le Samedi 12 Février 2011, un géant meeting de soutien organisé par l’honorable Augustin AHOUNAVOEBLA a été organisé au  Stade du CEG Avrankou. On notait la présence des milliers de militants,  du président AMOUSSOU Bruno, de Me Adrien HOUNGBEDJI, du président Léhady  Soglo, du président IDJI Kolawolé, des honorables Augustin Ahouanvoebla, Gbediga etc. Sans oublier les membres du conseil communal de cette commune. A l’entame de la cérémonie, il y a eu lecture en live d’un Cd portant sur les propos régionalistes tenues par les émissaires de Yayi au Nord notamment SAKA Lafia, Modeste Kérékou,……..etc.). Le public a eu droit comme il est de coutume depuis un certain  temps à la revue de presse en direct d’un Imitateur de Dah Wawé, des  coups de canon : C’est  la tradition qui veut qu’on accueille un grand Dignitaire de telle sorte  quand ce dernier  revient chez lui. Les populations ont eu droit à l’allocution du représentant des  jeunes d’Avrankou, Anicet Dozounhekpon, aux dénonciations du régionalisme  pratiqué par le régime Yayi, c’est ainsi qu’il a été noté selon lui que « Les enfants d’Avrankou aiment beaucoup étudier et font toujours partie des plus brillants de nos écoles, collèges et lycées. Paradoxalement, ils ne réussissent jamais au concours malgré leur meilleure performance pour la simple raison qu’ils sont originaires de votre région. » pour finir, ils ont réaffirmé leur engagement aux côtés de Me Adrien HOUNGBEDJI pour sa victoire aux élections de 2011. « C’est pourquoi, cher Président, nous sommes plus que jamais déterminés à vous  faire arriver à la marina dès le 6 Mars 2011 …. » a-t-il conclu. Et puis c’était le tour de la déclaration de la représentante des femmes,  Agathe Aouanto. Les femmes se disent prêtes et déterminés pour la victoire de leur candidat. « Nous sommes convaincus d’ores et déjà que le combat de l’Union fait la Nation est le nôtre ». Concernant l’affaire de Microcrédits « ….Au lieu que ces crédits nous aident à vaincre la misère, ils ont plutôt apporté malheur, pauvreté et abandon de nos foyers parce que pourchassées par les agents recouvreurs ». pour ce qui se l’affaire ICC : « le régime a crée le système ICC services pour nous dépouiller. Nous avons mis nos pauvres économies dans les structures illégales de placement avec la complicité des responsables au plus haut sommet de l’Etat». La contribution financière des femmes d’Avrankou pour une campagne victorieuse de Me Adrien HOUNGBEDJI a été mise en exergue.  « Nous vous prions d’accepter cette symbolique  enveloppe d’un million quarante  mille (1.040.000FCFA), contribution des fils et filles d’Avrankou à la campagne victorieuse de Adrien HOUNGBEDJI que vous avez l’insigne honneur de conduire Président Léhady SOGLO…. ». « En tout cas, que les acheteurs de conscience sachent que les sacs de riz et les miettes ne serviront plus à nous détourner de notre point de mire ». Le clou de cette cérémonie a été l’allocution des démissionnaires des FCBE d’Avrankou Anatole AKOGNINOU. Désormais nous optons pour  l’UN a-t-il lancé avant de d’jouter : «  …, jusqu’hier, nous étions encore membres de la mouvance mais aujourd’hui nous disons à la face du monde que c’était une option suicidaire et appelons tous les autres à venir avec nous dans la barque qui nous garantisse le mieux-être. C’est bien sur l’Union fait la nation ». Les raisons de leur défection sont entre autres :«  …nous ne pouvions supporter la cacophonie des promesses non tenues, la guerre fratricide entre ministres et députés Fcbe, guerre qui faisaient de nous des ballons de ping-pong…» ; le régime Yayi n’a rien fait à Avrankou ; deux ministres et un député, pourtant aucun pavé n’a  été posé à Avrankou; l’électricité et l’eau restent des denrées rares. Ensuite ce fut l’allocution du candidat Me Adrien HOUNGBEDJI. Il a dévoilé son projet de société. C’est ainsi qu’il a parlé du milliard communal des microcrédits à 50000, l’emploi des jeunes, du projet d’un étudiant, un ordinateur, d’un accès numérique. Lui aussi est revenu sur les propos régionalistes que les ministres de Yayi vont tenir au Nord. Tout cela se passait devant des milliers de militants acquis à la cause de l’Union fait la nation et de son candidat.

R. M.

 

Publié dans Article de presse

Commenter cet article