Forces armées, Police, Gendarmerie: Les patrons nommés par Yayi

Publié le par Rochereau

Le président Yayi Boni a battu le record de nominations à la tête des Forces armées béninoises, de la Police nationale et de la Gendarmerie nationale. Retour sur les différentes hiérarchies qui se sont succédée pendant les deux mandats du régime Yayi.

Forces armées

Mathieu Chabi Amoussa Boni, Premier Chef d’Etat major sous Yayi Boni(2006-2012).
Après six ans sept mois à la tête des forces de défense, le Général de division Mathieu Chabi Amoussa Boni est admis à faire valoir ses droits à la retraite en 2012. Il a été remplacé le 28 juin 2012, par décision pris en Conseil des Ministres.

Soumanou Oké (mars- Juin 2012)

Nommé Chef d’Etat major le jeudi 29 mars 2012, le général de brigade Soumanou Oké n’a fait que quelques mois. Il a été remplacé par Emmanuel Akpona.

Emmanuel Akpona (Juin-décembre 2012)

Le Chef d’Etat-major général des armées, le Général de brigade, Emmanuel Akponan a été nommé par décision du Conseil des ministres le 28 juin 2012. Il ne fera pas aussi long feu puisqu’il sera appelé à faire valoir ses droits à la retraite quelques mois après.

Dénis Hounsou Gbessèmèhlan (Décembre 2012- Décembre 2014)

Le Contre Amiral Dennis Hounsou Gbessemehlan a remplacé le Général de Brigade, Emmanuel Akponan admis à faire faire valoir ses droits à la retraite le 1er janvier 2013. Il a pris fonction le lundi 31 décembre 2012.

Awal Djibril Bouko Nagnimi (Décembre 2014 à ce jour)

Général de Brigade Awal Djibril Bouko Nagnimi par décision du Conseil des ministres en date du 30 décembre 2014 a été promu Chef d’Etat major des armées béninoises. Il succède au contre amiral Dennis Hounsou Gbessemehlan admis à faire faire valoir ses droits à la retraite le 31 décembre 2014. Il y est jusqu’à ce jour.

Police Nationale

Antoine Azonhoumè

Le Directeur général de la Police nationale Antoine Azonhoumè a été aux commandes dès les premières heures de l’avènement du régime du Président Yayi Boni. Il a été limogé et remplacé par le Contrôleur général de Police Eugène C. Boya.

Eugène C. Roya

Contrôleur Général de Police, Eugène C. Boya a pris les commandes en 2007. Il y est resté jusqu’à son admission à la retraite en 2009. Il a été remplacé par Osséni Maiga Anki-Dosso
.
Osséni Maiga Anki-Dosso

Il fait partie de ceux qui ont passé e plus de temps à la tête de la Direction générale de la Police nationale. Osséni Maiga Anki-Dosso a pris les commandements le 30 juin 2009 des mains du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique (MISP), Armand Zinzindohoué. Il y est resté jusqu’à son admission à la retraite.

Louis Philippe Houndégnon

II est l’un des plus jeunes dans la sphère des Directeurs généraux de la Police. Louis Philippe Houndégnon a été nommé par décision pris en Conseil des Ministres en date du jeudi 11 avril 2013. Il a été officiellement installé le jeudi 18 avril 2013 et est aux commandes jusqu’à ce jour.

Gendarmerie Nationale

Sèmègan Cocou Lègba

Il est resté à la tête de hi Gendarmerie nationale dès les premiers jours du régime Yayi. Il a passé du temps à la tête de cette entité avant d’être promu Directeur de cabinet du ministère de la défense nationale.

Robert Sèwadé

Il a pris le commandement le 4 mai 2012. Il a remplacé le Général de brigade, Sèmègan Cocou Lègba.

Awal Nagnimi précédemment directeur général adjoint des armées, il a remplacé le général de brigade Robert Sèwadé appelé à faire valoir ses droits à la retraite. Il sera par la suite promu à la tête de l’état major général des armées. Fonction qu’il assure jusqu’à ce jour

Emile Elomon

Le lieutenant-colonel Emile Elomon a succédé à Awal Nagnimi à la tête de la Gendarmerie nationale du Bénin. Il tient les commandes jusqu’à ce jour.

Les Généraux nommés tous corps confondus

Chabi Bouko Mama Chabi, Etienne Adousso, Albert Gnangnon, Moumoni Zankaro, Robert Gbian, Biscotin Dègan, Oké Soumanou, Lafia Biokpo, Lègba Cocou Sèmègan, Dominique Ahouandjinou, Adam Taffa, Mathias Adjou Moumouni, Bakassiri Bio Ningui, Robert Sèwadé, Evariste Codjo Djinou, Emmanuel Akpona, Bienvenu Agbidinoukou, Abassi Allé, Francis Awagbè Béhanzin, Osseni Maïga Anki Dosso, Célestin A. Guidimey, et Emmanuel Agani.

http://quotidien-lematinal.info/forces-armees-police-gendarmerie-les-patrons-nommes-par-yayi/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article