Alia, Dassoundo et Dègla déçus de Boni Yayi

Publié le par Rochereau

A la veille des élections communales, les tractations ont conduit les responsables politiques des collines à des concessions que certains ont qualifiées d’erreur politique. Edgar Alia, André Dassoundo, Bénoît Dègla et le ministre Désiré Adadja, dans le souci d’apporter le grand nombre d’élus locaux et communaux  aux Fcbe avaient décidé d’unir leur force pour mieux quadriller le terrain où d’autres formations politiques telles que le G13, la Rb et d’autres pas des moindres rôdaient. Mais c’est sans compter avec la ruse de Adadja et de Yayi qui, lors des inscriptions des candidats sur les listes électorales, ont déjà leur petite idée derrière la tête. Une fois les élections terminées, la moisson a été bonne, vraiment pour que chacun y trouve son compte selon les clauses du contrat. Mais lorsqu’il s’est agi du partage des postes des élus locaux et communaux, Adadja a sorti l’As de pic pour dribbler le trio Alia-Dassoundo-Dègla avec la bénédiction de la Cour suprême qui a joué un rôle important dans ce jeu où des recours adressés à l’institution sont utilisés comme arme favorite pour fatiguer son adversaire. Adadja venait ainsi de se venger d’Alia et de son club. Cette situation va créer une tension inhabituelle. Et malgré la volonté du trio de rencontrer le chef de l’Etat pour la résolution de ce problème, ils n’obtiendront pas gain de cause. Au contraire, il leur a été demandé d’aller voir ailleurs. De l’autre côté, une fois le coup réussi, cinq bœufs seront immolés pour fêter l’installation de ces élus au grand dam du club de Alia et de leurs électeurs qui n’ont eu que leurs yeux pour constater les dégâts et admirer les manifestations organisées à cet effet. Voilà comment Yayi gère sa troupe dans les Collines et ce aidés de ses ministres pour ridiculiser son bras armé à l’hémicycle. En politique, ses erreurs se cachent ! Attention donc à la volonté affichée d’humilier ses collaborateurs.

Article publié dans ''le Béninois Libéré'' du mercredi 28 octobre 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article